Votre chien est stressé ? Voici comment l'aider !!

On dit souvent que le stress est le mal de notre temps, mais saviez-vous qu’il n’affecte pas que les humains ? Il est important de savoir reconnaître un chien stressé. 

 

Croyez-le ou non, il existe de nombreuses situations qui peuvent créer un stress chez nos animaux de compagnie, et le chien ne fait pas exception. Le stress chez les chiens peut être difficile à diagnostiquer car votre animal n’est pas en mesure d'expliquer ce qui se passe. Cependant, le chien est capable de donner des signaux pour indiquer son mal-être, il est donc important d'apprendre à les reconnaître.

Dans les paragraphes suivants, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur le stress chez les chiens : causes, symptômes et comment aider votre fidèle compagnon à quatre pattes.

 

Quelles sont les causes de mal-être chez un chien stressé ?

Le stress est une réponse du corps à une situation externe ou un stimulus qui l’affecte. Il peut se manifester de différentes façons : face à un problème de travail, par exemple, le stress peut se manifester par de l'insomnie ou la perte d'appétit. Chaque être est différent !

De la même façon, chaque chien est différent, mais soyez rassuré, il y a beaucoup moins de raisons que chez l’humain qui peuvent lui causer du stress. Une cause fréquente de stress chez les chiens sont les expériences traumatiques qu’ils ont vécu par le passé. Cette situation est assez fréquente chez les chiens adoptés car ils peuvent être passés par un abandon, une période de malnutrition ou même des maltraitances. Dans ce cas, vous devez aider votre ami à 4 pattes à retrouver confiance en lui et en l'homme, avec de la patience, de l'amour et du respect pour son espace.

Et même si votre chien n'a pas souffert d'un passé traumatique, ce genre de stress peut se produire, par exemple s’il se perd ou si un autre chien le mord…

Un autre paramètre qui peut rendre un chien stressé est qu’il ait eu une mauvaise éducation et une mauvaise socialisation, à savoir que l'animal n'a pas appris à vivre avec d'autres personnes, d'autres animaux ou des éléments de son environnement, comme les voitures… Dans ce cas, vous devez amener votre chien à comprendre qu'aucun de ces éléments ne lui fera de mal, sinon vous aurez un animal craintif et peureux.

Votre relation avec votre chien peut aussi affecter son niveau de stress. En effet, si vous le grondez ou l’élevez de manière agressive, cela ne génèrera que des résultats négatifs. En aucun cas vous ne devez chaîner ou enfermer votre chien : un chien malheureux est un chien stressé !

Rappelez-vous les « cinq libertés fondamentales » du bien-être animal, à savoir les droits fondamentaux que vous devez assurer à votre animal de compagnie. Ces cinq libertés sont :

1. Ne pas souffrir de faim et de soif : l’animal doit avoir assez de nourriture et d'eau.

2. Ne pas souffrir de contraintes physiques : l’animal doit avoir un environnement adapté à ses caractéristiques, pour son divertissement et sa détente.

3. Être indemne de douleurs et de maladies : vous devez garantir à votre animal des soins médicaux.

4. Avoir la liberté de s’exprimer : l’animal doit disposer d’un espace et d’un environnement adapté au comportement naturel de sa race.

5. Être préservé de la peur et de la détresse : vous devez rendre votre chien heureux et lui éviter toute souffrance !

Comment peut-on identifier un chien stressé ?

Un chien stressé, bien sûr, ne peut pas exprimer ce qui le préoccupe, même s’il peut l’exprimer, par exemple en aboyant plus que d'habitude. En général, on peut détecter que quelque chose ne va pas dès que l’on repère des changements dans le comportement de l’animal, ou bien dans des attitudes étranges ou contre nature.

Tout comme les humains qui manifestent leur stress de différentes manières, le chien en état de stress a lui aussi différents agissements pour exprimer son stress, des comportements qui peuvent être très divers et même contradictoires. Peu à peu, vous apprenez à comprendre votre chien et à interpréter ses réactions…

Sachez que, en général, un chien stressé peut exprimer son mal-être des manières suivantes :

• Agressivité. Un comportement agressif soudain peut indiquer que votre chien est stressé.

• Apathie.

• Stéréotypes. Ce sont des mouvements répétitifs ou des « tics » que votre animal semble ne pas contrôler comme, par exemple, tourner en rond de manière excessive ou lécher excessivement son pelage.

• Hyperactivité. Si votre chien semble épuisé, mais continue à courir ou à jouer, il est possible qu’il soit stressé. Le manque d'attention et de concentration est également un autre symptôme qui peut indiquer qu’un chien est stressé.

• La peur et la détresse.

• L’augmentation de l’envie d'uriner ou de déféquer, ou le fait de boire plus d'eau que d’habitude.

• D'autres éléments qui indiquent que quelque chose ne va pas, comme si votre chien tremble ou s’il est visiblement nerveux.

Comment aider un chien stressé ?

La première chose à faire pour aider un chien stressé, c’est bien sûr de créer un environnement sûr et confortable pour lui. Assurez-vous que l’environnement et votre attitude envers votre chien répondent aux cinq libertés du bien-être des animaux que nous avons mentionné auparavant. Votre chien doit être correctement nourri et vous devez vous assurer qu’il a une alimentation saine, adéquate, suffisante et un accès à l'eau fraîche répondant à ses besoins. Surveillez que votre chien n’est pas malade et qu’il n’a pas de blessures et que son environnement est adapté en termes d’espaces, de jeux et d’activités. De plus, assurez-vous que votre chien puisse s’exprimer. Il est évident qu'un chien qui aboie beaucoup peut être gênant et pénible, mais il ne faut pas oublier que cela fait partie de sa nature. Imaginez que vous ne soyez pas autorisé à parler ou à vous manifester… Enfin, vous devez vous assurer que votre chien n'a pas peur et qu'il n'y a rien dans son environnement qui puisse l’effrayer car c'est une cause inévitable de stress.

Si votre chien est stressé, soyez attentif à toutes les routines que vous suivez avec lui, observez son environnement et diagnostiquez les éléments à améliorer. Peut-être que des balades plus longues, plus de relations avec d'autres chiens ou une zone de repos spécifique à votre chien seront suffisants pour qu’il soit moins stressé. Si vous avez identifié une cause extérieure à son stress, veillez à le maintenir à l’écart de cette source de stress.

Bien sûr, en aucun cas vous ne devez punir ou gronder votre chien si vous sentez qu’il est stressé, car cela ne ferait qu'empirer la situation. Pour corriger les attitudes qui ne nous plaisent pas de votre chien, utilisez l’éducation positive et, surtout, n’oubliez pas qu'il s’agit d’un animal avec ses propres caractéristiques et que vous devez le laisser s’exprimer.

Une bonne façon d'aider un chien stressé est de lui accorder plus d'attention et de renforcer le lien qui vous unit. Jouez plus avec lui et essayez de l’emmener avec vous dans des endroits que vous appréciez, comme la plage ou la montagne. Enfin, si rien ne semble fonctionner, n’oubliez pas de consulter un spécialiste pour qu’il étudie la possibilité de lui donner un traitement. Le vétérinaire saura vous donner des conseils à suivre pour que, peu à peu, votre chien surmonte son stress.

 

Besoin d'aide ? Posez votre question sur le Forum de CaptainZanimaux !

 

Note Globale (0)

0 sur 5 étoiles

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0

Participant à cette conversation

Activité de la Communauté de CaptainZanimaux