Découvrez à quelles maladies votre chat peut être confronté !!

S'il y a un petit animal avec des oreilles pointues et de longues moustaches dans votre famille, il est important que vous connaissiez certaines maladies les plus classiques chez les chats. 

 

Les chats sont des animaux très résistants, mais il leur arrive pourtant parfois de tomber malade, donc autant savoir à quoi s’attendre. Nous allons vous expliquer quelles sont les maladies les plus courantes chez les chats en les divisant en deux groupes : les plus graves et les plus faciles à gérer. Attention cependant, ce n’est pas parce que les maladies sont moins graves qu’il faut leur prêter moins d'attention, car elles peuvent devenir sérieuses si elles ne sont pas traitées à temps.

 

Maladies des chats : petits problèmes félins

Tout au long de la vie de votre chat, le plus probable est que vous ayez à faire face à au moins l'une de ces maladies, qui sont plutôt courantes chez les chats. Heureusement, elles sont le plus souvent bénignes et, traitées précocement, elles passent très vite.

• La conjonctivite. C’est l’une des maladies les plus courantes des chats, en particulier chez les jeunes chats. Vous la reconnaîtrez aux yeux larmoyants, chassieux ou très rouges de votre chat. Une inflammation des paupières peut également se produire.

• L’otite. La cause peut être la présence de parasites. Si vous trouvez que votre chat a les oreilles très sales, allez chez votre vétérinaire. L’otite est facile à traiter, mais si elle n’est pas prise à temps, elle peut provoquer une perte de l’audition de votre chat, qui est un sens essentiel pour les félins.

• Les allergies. Elles se produisent habituellement au cours de changements saisonniers et se manifestent par de la toux, des éternuements, le nez qui coule et d'autres problèmes respiratoires ou troubles de la peau.

• Le coryza. Cette maladie se situe entre le rhume et la grippe. Votre chat peut avoir de la fièvre, le nez qui coule, des éternuements, une conjonctivite et parfois des ulcères dans la bouche ou sur la peau. Mieux vaut consulter votre vétérinaire car, non traité, le coryza peut entraîner une sinusite chronique.

• Les maladies parodontales. La maladie des gencives est assez fréquente chez les félins. Si vous voyez que votre chat a les gencives rouges, il vaut mieux lui obtenir un rendez-vous chez le vétérinaire pour que ce dernier puisse lui prescrire des produits qui éliminent le tartre de ses dents et prennent soin de ses gencives.

Les maladies graves chez les chats

Malheureusement, il y a aussi des maladies qui sont très graves, voire même incurables ou mortelles pour eux. En voici une liste non exhaustive :

• La leucémie féline. C’est une maladie virale très contagieuse chez les chats, qui possède trois formes, dont la plus grave est mortelle. La leucémie féline est transmise par les fluides corporels, y compris la salive, ce qui la rend particulièrement fréquente dans les groupes de chats. Elle cause un abaissement général des défenses, une anémie et une perte de poids, et provoque des tumeurs qui se développent dans le corps du chat.

• Immunodéficience féline. Cette maladie grave est l'équivalent félin du virus que nous connaissons comme le SIDA. Il se transmet par le sang, habituellement par l’intermédiaire de morsures profondes lors de bagarres. Par conséquent, la castration est généralement la première étape pour l'éviter car votre chat restera à la maison. L’immunodéficience féline se développe de manière semblable à la maladie humaine (la maladie des félins ne peut pas contaminer les humains), c’est-à-dire qu’elle diminue le système immunitaire global de votre animal. Ainsi, le chat touché par cette maladie contracte facilement d’autres maladies et infections. Bien qu'un chat dont on prend soin et qui reçoit un traitement nécessaire puisse avoir une bonne qualité de vie durant des années, la maladie est mortelle et l'animal finit généralement par ressentir un abaissement définitif de ses défenses.

• Le typhus félin. Aussi appelé gastro-entérite infectieuse, elle est due à un virus. Les symptômes cliniques comprennent de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée parfois avec du sang, une déshydratation et de l'hypothermie, et même parfois des morts subites sans symptôme. S’il est détecté tôt, le typhus félin peut être traité avec des réhydratations intra veineuses, mais il est mortel dans 80% des cas.

• Calcivirus. Les principaux symptômes sont des éternuements, de la salivation et de la fièvre. Le calcivirus peut même causer des plaies et des ulcères dans la bouche et la langue. En outre, cette maladie provoque des infections respiratoires. La bronchopneumonie est l'une des plus communes des calcivirus et provoque une inflammation des bronches et des alvéoles pulmonaires. Elle est curable, mais chronique : un chaton touché par le calcivirus sera porteur du virus durant toute sa vie.

Maladies chez les chats : la prévention, le plus important !

Il est vrai que même les chats recevant les meilleurs soins et étant en bonne santé peuvent tomber malades à un moment donné, et cela ne sera pas votre faute. Nous sommes tous passés par différentes maladies en tant qu’humain nous aussi ! En hiver, il est fréquent de prendre froid, même quand on est bien couvert. Eh bien, c’est la même chose avec les chats !

Pourtant, vous pouvez vous charger de réduire au minimum l'apparition de maladies chez votre chat via la prévention. Voici les lignes directrices à suivre :

• Une bonne nutrition. Pour que votre chat ait un système immunitaire le plus résistant possible, il est essentiel qu’il ait une bonne alimentation et qu’elle soit équilibrée.

• Des examens périodiques et des vaccins à jour. Il existe des vaccins efficaces contre de nombreuses maladies que nous avons décrites dans cet article, comme le coryza, le calcivirus, le typhus ou la leucémie féline. Par conséquent, il est essentiel de tenir à jour les vaccinations de votre chat. En outre, il est important d’amener votre chat chez le vétérinaire une fois par an et plus fréquemment à partir de 7 ans pour demander un examen complet et écarter la présence de maladie.

• Connaître votre animal de compagnie. Bien sûr, personne ne connaît mieux votre chat que vous, et c’est un aspect essentiel pour détecter les maladies. En général, les chats sont peu expressifs et on détecte tardivement les symptômes. Il faut donc être très attentif à leur comportement pour détecter rapidement des changements particuliers.

 

Maintenant que vous connaissez les maladies les plus courantes chez les chats, vous êtes prêt à prendre soin de votre animal de compagnie. Les maladies des chats peuvent être plus ou moins sévères, il est donc important que vous appreniez à reconnaître les symptômes ! Nous espérons que cet article vous aura aidé !

 

Besoin d'aide ? Posez votre question sur le Forum de CaptainZanimaux !

 

Note Globale (0)

0 sur 5 étoiles

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
  • Aucun commentaire trouvé

Activité de la Communauté de CaptainZanimaux